J'ai testé pour vous [..] Non classé Tricot & Teinture

Le Yarnit

Il y a quelques mois, je commandais en Amérique un Yarnit.

Qu’est ce qu’un Yarnit?

C’est une boule à laine (le principe est identique à celui du bol à laine mais avec un couvercle) en polycarbonate constitué:

  • d’un socle souple anti dérapant (turquoise pour le mien, mais le coloris est au choix).
  • d’une base inférieure.
  • d’un couvercle.
  • de plusieurs fentes permettant à la pelote de se dérouler.
  • d’une bandoulière noire.

Pour ouvrir la boule, il suffit de pivoter le couvercle, puis de refaire la même chose en sens inverse pour le refermer. Voici la bête & ce que j’en pense:

yarnit1

La base permet de recevoir éventuellement des yarnit4petits accessoires de tricots. Au test, je ne suis pas adepte, mais  pour le stockage pendant le transport l’idée est ingénieuse puisque cela évite de retrouver des anneaux marqueurs partout (à qui cela n’est il jamais arrivé?!..). La base est souple & antidérapante, ce qui  permet au Yarnit d’être stable: il ne se déplace pas lorsque le fil est déroulé.

yarnit3Voici les fentes dont je parlais un peu plus haut.Il y en a trois  à la jonction des parties supérieures et inférieures, ainsi que deux transversales sur le dôme supérieur.

Comme vous pouvez le voir, il y a une partie noire (en plastique souple). Celle ci s’enlève et se déplace à souhait sur la « sortie » de votre choix.

Sur les photos, la yarnit2pièce n’est pas placée là ou elle devrait être pour la simple raison que la laine utilisée ici l’est pour une paire de mitaine  déjà en cours. Impossible donc de faire passer la pièce en question sur mon fil, problème qui  sera forcément le même pour l’utilisation des fentes supérieures.

Je ne peux pas utiliser les fentes comme je le souhaite. C’est un tantinet pénible, mais après tout cela n’empêche en rien l’utilisation de la bête puisque les ouvertures latérales permettent également une sortie du brin de laine.

La bandoulière se fixe dans les espaces latéraux. Je n’ai pas encore eu le temps de tester cette « option », ou plutôt je n’y ai pas pensé car je trimballe le Yarnit dans un pochon en tissu,  le tout dans mon sac à main (ce qui d’ailleurs prend une place certaine!). Ainsi, pas de commentaires pour le moment relatifs à la bonne tenue de ladite bandoulière sur la boule.

Concernant la taille le l’objet: elle est assez conséquente, ce qui constitue pour moi à la fois un avantage et un inconvénient. Comme je viens de le mentionner, je balade le tout dans mon sac à main -porté à l’épaule en réalité-, et le Yarnit me gêne car il dépasse généreusement dudit sac. (Change de sac diront certaine? Que dalle! Je tiens à mon Arthur & Aston!). MAIS cela permet en même temps de placer une pelote de 100 grammes sans aucun problème. Si j’avais un Yarnit-tardis (comprenne qui peux) cela résoudrait probablement le dilemme!

LE point noir?!?! LES CHATS!! Alors pour le coup, cela ne vient pas de la fabrication en elle même certes. Néanmoins, le Yarnit est supposé protéger notre pelote de nos charmants moustachus. Le contrat est à moitié respecté car ici car ils arrivent à le faire tomber de la table,  à jouer avec la laine… donc à dérouler la pelote. L’argument de vente avancé pour cela n’est pas passé au crash test (pas plus qu’avec les petites mains de ma petite dernière!) .

Si le polycarbonate utilisé est supposé incassable, j’ai pu remarquer en revanche qu’il se raye facilement. Je n’ai pas une utilisation extraordinaire du Yarnit, donc ce point est également un peu décevant.

Si l’objet ne rempli pas toutes ses promesses, il reste malgré tout intéressant & ingénieux car il isole la laine de la poussière, évitant également un déroulement prématuré et désordonné de la pelote comme cela peut arriver lorsque nous transportons notre encours dans un tote bag ou un pochon.

En conclusion? Je suis mitigée. J’apprécie le design simple, le côté « protecteur » de la boule lors du transport ainsi que sa stabilité lors des tricots, mais je déplore les rayures et les chats!

Si vous souhaitez en acquérir un, vous pouvez le retrouver sur le site de Kate Sullivan  28$95 à 36$95 ( + 9$95 de frais de port) où à 43€14 (+FDP) ou sur Amazon

Vous avez des questions où en avez déjà un?  Vous l’avez testé et approuvé / désapprouvé ? Dites nous en plus en commentaire!

6 Comments

  1. Eh bien merci beaucoup pour cet article, tu viens de me faire épargner de quoi acheter plusieurs écheveaux! Je songeais à faire l’investissement du Yarnit pour protéger mes pelotes de mes deux félines astucieuses, mais à ta lecture je sais déjà que ce sera un échec cuisant!
    Merci donc d’avoir partagé ton avis honnête avec nous! Vu le prix de l’engin, je préfère m’en passer si c’est pour ne pas en être pleinement satisfaite!
    Bisous!

    1. Je pense que la meilleure technique pour protéger nos laines de nos chats reste encore de la mettre hors de leur portée .
      Quand à la franchise, c’est le luxe de la liberté de parole lorsque l’on est pas sponsorisée 😉.

      1. C’est ce que je fais au maximum en effet.
        Et concernant la liberté d’expression, j’avoue que pour ma part, partenariat ou non, je donne toujours mon ressenti franc et sincère 😉 Merci en tout cas!

        1. C’est très bien. Peu de personnes restent intégres à ce sujet. Je suis entrain de mettre en place des sponsoring d’ailleurs et j’insiste sur ce point: liberté totale de parole, je ne demande ni relecture ou visionnage avant que les articles ou podcast soient publiés. On est dans un monde où ce n’est pas du luxe…

          1. C’est sûr! Dans le milieu littéraire (d’où je viens à la base), c’est la même chose, on sent que certains personnes ne sont plus intègres. Pour ma part je donne un avis constructif, après tout si un produit ou livre ne m’a pas convenu, ça ne veut pas dire qu’il ne conviendra pas à quelqu’un d’autre, mais je ne vais pas encenser quelque chose qui ne m’a pas plu, par respect pour moi, et aussi mes lecteurs 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *