J'ai testé pour vous [..]

Alice Hammer & Le loup Blanc VS Tricot & Mites

 

 

Alice Hammer n’est je crois, plus à présenter: designer et tricoteuse de talent née à Paris, elle puise son inspiration dans les livres de tricot, dans son quotidien, dans les vêtements de travail qui -je cite- lui procurent une vive émotion. Le tricot pour elle, c’est une affaire de transmission et de partage, ce qu’elle fait à merveille.
S’il y a bien quelque chose que je partage avec Alice, en dehors du tricot, c’est sa passion des livres. J’adore les bouquins -bien plus que ravelry que je fréquente fort peu d’ailleurs- et  qui plus est lorsqu’ils touchent à mes passions.  Cela prend certes de la place, mais pour rien au monde je ne passerai à la liseuse par exemple. Imprimer les patrons est toujours très commode pour les transporter facilement et griffonner dessus au besoin, chose que je  fais beaucoup. Néanmoins, « l’objet livre », sentir l’odeur des pages que l’on tourne est relativement irremplaçable . Petite parenthèse: en dehors des réseaux sociaux, j’avais vu son livre a La Fnac, mais andouille que je suis je n’avais pas pensé à consulter son site (oui, quand tu jongles entre taff numéro 1, micro entreprise & famille tu n’as pas toujours le cerveau très frais!!). Entre nous cela fait un moment que je lorgnais sur cet ouvrage, et il y a peu, j’ai finit par lui quelque chose à à peu prêt comme  » Alice, je veux ton bouquin. MAIS: avec un petit mot de ta part dedans« .

Ce matin, happy mail day dans ma boîte aux lettres, je recevais LE bouquin (avec son petit mot) accompagné d’une mite. Oui!! D’une mite!! Si tu n’as pas suivit l’histoire de la m.i.t.e sur instagram, je te conseilles de lire un peu plus bas !

 

Revenons en à cet ouvrage: Sentimental Tricot.

Paru aux éditions Glenat, il est composé de 174 pages, divisés entre la présentation des modèles, matériel / techniques et  réalisations des design, illustrations des points de tricots utilisés, les patrons,  un glossaire, une bibliographie mais également clairsemé d’anecdotes au fil des pages. J’apprécie beaucoup le fait d’en savoir un peu plus sur « l’histoire » d’un design: ce qui a conduit la personne qui l’a crée à le faire, pourquoi, comment etc.. et on retrouve cela  au fil des pages.
Chose assez rare chez les designer pour être souligné: vous avez à disposition une grille de motif par taille (du S au XL):  pas besoin de se casser la tête à adapter le diagramme en fonction de sa taille, je trouve l’idée vraiment très brillante.

 

Si je n’ai pas encore décortiqué  tout les patrons, ce que j’aperçois est assez long car  les étapes de constructions sont très bien détaillées et vous pourrez vous appuyer sur des schémas notamment.

Sur la photo ci contre, vous avez un aperçu des points de tricots illustrés. Pour les débutantes, cela vous aidera à visualiser certaines techniques, du montage de mailles et des points de base, en passant par les augmentations et le grafting, pour finir par différentes méthodes de rabattage.

Le seul regret que j’ai à ce sujet est que cela n’ai pas été réalisé par Le loup blanc, illustratrice dont j’apprécie particulièrement les graphismes et qui collabore avec Alice. Amandine à le trait fin, précis et crée des images sensées & sensibles. Ici les illustrations sont plus classiques, mais cela n’enlève rien au charme de Sentimental Tricot.

 

 

Ceux et celles qui me suivent savent que je suis photographe et modèle, et sensible aux jolies images. Alors pour ne pas gâcher le plaisir, les pages sont ponctuées de photos  d’Alice et son conjoint Akihiro. C’est frais, et naturel, je vous en met un petit apperçu.
Last but not least, l’ouvrage est vendu ici au prix de 30€ et contient 15 patrons pour homme et pour femme, pulls, gilet et accessoires, inspirés de techniques traditionnelles. Quand je vois que je paye entre  7 et 10€ des patrons de pulls ou gilet, d’un point de vue strictement financier, le calcul est rapidement fait en terme de rentabilité . (Au passage, s’il y en a encore une pour me demander si je paye mes patrons, je lui balance des pelotes d’acrylique truffées aux mites).

Aussi, ce que j’adore dans ce livre que j’ai déjà en partie dévoré à peine arrivé, c’est le ton qui y est utilisé: drôle, naturel, léger : fidèle à l’image de son auteure.

 

 

 

 

Concernant l’affaire de la M.I.T.E maintenant: l’ennemie jurée de la tricoteuse crocheteuse & de votre stash !! Amandine (que je mentionnais un peu plus haut) et Alice on voulu conjurer le sort en créant une trousse à son effigie ! Tu oses à peine prononcer son nom de peur de l’attirer dans tes écheveaux & tes tricots? Tu redoutes l’hécatombe dans tes pelotes? Cet accessoire est fait pour toi !

La trousse mesure 17 x 30cm ce qui laisse une place assez confortable pour tout notre bazar de tricot, ciseaux, anneaux marqueurs, mètre, crayons voir petit carnet. Elle est sérigraphiée, doublée et se ferme à l’aide d’une fermeture à glissière. Point assez plaisant, elle est cousue dans un coton bio certifié GOTS Les détails de fabrications sont expliqués sur le site des mouettes vertes .  De façon personnelle, j’aime savoir ce que j’utilise, ou cela a été fait etc etc .. c’est assez chouette d’avoir ce types d’informations à dispositions (le lien est aussi accessible sur le site d’Alice.)

 

Sur l’endroit, vous retrouvez la terrible bête, et sur l’envers sa définition.

Elle est actuellement en pré vente au prix de 24€, pour l’acheter vous pouvez  accéder au site d’Alice directement en cliquant sur les photos .

Ici, vous avez accès aux différentes collaborations d’Amandine & Alice.

 

Alors,  vous succombez?

 

 

 

https://aliceknitshammer.wordpress.com/

http://www.ravelry.com/designers/alice-hammer

www.amandinedelaunay.com

 

About Imogene

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *