Pardonnez nous d’avoir consommé

« Pardonnez nous d’avoir consommé » est une incongruité, une impertinence anachronique ou les ajouts perturbateurs & modalités provocantes renvoient aux imaginaires des deux époques suggérées. Mais ne vous trompez pas, cette irrévérence esthétique & intellectuelle n’est pas une simple provocation morale: c’est l’image d’une contemporanéité qui désacralise. D’une contemporanéité qui consomme.